1)    Les barrages Hydro marins

 

Une usine marémotrice exploite les variations du niveau de la mer pour produire de l’électricité. Ce type de centrale hydroélectrique nécessite un site approprié (baie ou estuaire) ou les amplitudes des marées sont importantes. L’ancêtre des usines marémotrices sont les moulins à eau, très présents  au XII eme siècle en Angleterre et sur les iles françaises du nord West comme l’ile de Ré, ces derniers servaient entre autres à moudre du grain par exemple. Mais le système ne  fournit que peu d'énergie il a donc été repensé pour donner naissance aux usines marémotrice. Le principe de fonctionnement d'une usine marémotrice est donc simple, ce dernier est établit en travers du site (baie ou estuaire), un bassin est donc formé. L’usine marémotrice fonctionne ensuite sur le principe des vases communicants. En effet chaque jour, les eaux montent inexorablement, puis après un moment d'étale, descendent pour remonter encore et ainsi de suite c’est  le phénomène des marées, celui-ci rend possible l’exploitation des flux. Il y a de plus deux cycles d’exploitations  possibles, capter le flux à l’aller et  au retour.

 

            Une usine marémotrice à une architecture simple, deux murs sont érigés  parallèlement entre les deux cotes du site. Ces murs sont percés à plusieurs endroits  pour laisser passer l’eau. La zone entre les « trous » est la future place où  sera installée  la turbine. Puis des turbines bien spécifiques (des groupes bulbes) sont installées. Ces dernières sous l’action des flux d’eaux engendrés par les marrées vont tourner et produire de l’énergie. Le barrage peut fonctionner lors de la montee et la décente des eaux.

 

Un avantage à ce système est le fait que l’eau peut être stockée et libérée au moment désiré avec l’incorporation d’un système de vannes très performant au barrage. L’énergie hydraulique n’est plus dépendante de la nature et peut être utilisée à des moments précis. La France a la plus grande et la plus puissance des usines marées  motrices  au monde,  l’usine de la Rance achevée en 1966, elle est située sur l'estuaire de la Rance, près de Saint-Malo en Bretagne. Un barrage d'une longueur de 750 m coupe l'estuaire isolant un bassin de la mer. La centrale produit 544 millions de KWh/an.

 

Les barages Marée moteur
© 2009