Les box à vagues

 

Les vagues à la surface des mers sont créées par le vent. La quantité d’énergie générée est faible (1 W/m²/an, soit 200 fois moins que d’énergie solaire directe). Mais comme les vagues se déplacent de manière très économe, on peut espérer récupérer presque toute l’énergie créée sur de vastes surfaces marines, en installant des capteurs le long des côtes. La puissance théoriquement récupérable est estimée à 50 kW par mètre de côte. Le problème est que l’énergie tend à se dissiper lorsqu’on se rapproche de la côte : pour 50 kW/m à 20 km de la côte, on peut tomber à seulement 20 kW/m à 1 km de celle-ci. Il faut donc trouver un compromis entre la distance de la côte (les coûts augmentent quand on s’en éloigne) et l’énergie récupérable (qui diminue quand on s’en rapproche). L’énergie des vagues n’est pas la même partout, et elle varie suivant les saisons. Elle est importante en Europe du Nord-Ouest, en particulier le long des côtes britanniques. Pour capter cette énergie des ingénieurs ont pensé à un système très ingénieux utilisant la technologie des colonnes d’eau oscillantes. Ils  l’ont introduit dans des infrastructures telles que des centrales électriques côtières à vague, du nom de Projet Limpet.

Le projet Limpet est une centrale électrique, destinée à récupérer l'énergie des vagues, sa première apparition a vue le jour sur les côtes britanniques. La turbine de cette centrale est actionnée par air comprimé par la montée et la redescente de l'eau de mer dans une chambre étanche, sous l'effet de la houle .Lorsque la houle montra, la chambre subira une surpression qui engendrera l’actionnement de la turbine à air et dans le même principe lorsque la houle « descend » il y a une dépression dans la chambre la turbine à air s’actionne donc de nouveau mais dans l’autre

       

 

 

 

 

 

 

 

 

 sens. Les premières centrales de ce genre ont été érigées  sur les côtes britanniques et ont la capacité de pouvoir produire 4 à 5% de l'énergie consommée annuellement par 10.000 habitants. Par exemple nous pouvons citer le projet LIMPET (Ecosse) qui fonctionne depuis Novembre 2000, et produit 500kW se qui fournit 400 foyers en électricité.

 

          

Ces projets côtiers ont un gros inconvénient : ils défigurent la côte où ils sont installés. Une solution possible : les cacher dans des recoins de falaises artificiellement créés

 

Box à vagues
© 2009